Ça y est, Fictionista fête ses trois ans d’existence. Trois années riches d’expériences et d’enseignements, qui ont passé très vite!

J’ai pris l’habitude de profiter des anniversaires pour vous en dire un peu plus sur le blog et la personne qui le tient. Pour ne pas déroger à la règle, je vous propose cette fois un article en deux parties: une première avec quelques infos factuelles sur la fréquentation du blog (parce qu’il faut bien rentabiliser les outils statistiques, et surtout le fait d’avoir retrouvé tous mes codes d’accès par hasard), et une seconde dans laquelle je réponds aux questions que vous m’avez posées.

LE BILAN

Les articles d’anniversaire, c’est l’occasion de faire le bilan, souvent en soulignant ses points positifs: la longévité, les objectifs atteints, le nombre d’abonnés qui augmente… Je l’ai bien sûr fait aussi les années précédentes, et c’était fort satisfaisant. Cette année, j’ai donc décidé de pousser plus loin l’exercice d’autocongratulation, d’abord en me basant sur des données chiffrées donc forcément hautement scientifiques, sérieuses, professionnelles et crédibles, ensuite en me jetant des fleurs parce qu’après tout si je ne le fais pas personne d’autre ne s’en chargera, n’est-ce pas. Pour Fictionista, l’année écoulée, c’était donc…

Un lectorat en constante augmentation!

Entre août 2018 et août 2019, une foule de 4600 personnes en délire a consulté le blog. Ce qui veut dire que j’ai très largement dépassé mon objectif initial d’être lue (peut-être) par quelques amis et membres de ma famille (car, non, ma famille n’est pas si étendue, et je ne suis pas si populaire non plus). Je ne peux donc décemment que me féliciter, ouvrir le champagne, et vous remercier tous d’être venus si nombreux, ça me touche énormément, mais je dois surtout ce succès à mon agent et mon producteur et.. quoi, je me trompe de discours? Pardon, j’ai mal rangé mes antisèches.

Je remarque que vous vous êtes montrés particulièrement assidus à partir du mois de janvier, il y a même un gros pic de fréquentation en mai. Je ne sais pas pourquoi. Je vais consulter mon horoscope rétroactivement, il me donnera sûrement l’explication.

Un succès international!

Eh oui, Fictionista est mondialement célèbre avec des visiteuses et visiteurs de tous les continents comme le prouve la carte ci-dessous où les pays déjà conquis sont en bleu! Je vais me préparer à partir pour une grande tournée triomphale qui commencera par les zones où se rassemblent mes plus grands fans: les Français (50% du public) et les Suisses (25%).

Carte de la provenance géographique des visiteurs du site

Des hits incontournables!

A commencer par ce best-seller que tout lecteur se doit d’avoir dans sa bibliothèque, un monument du développement personnel, j’ai nommé: mes conseils sur cinq blogs littéraires à suivre! Il était déjà numéro un des ventes l’année passée. Au deuxième rang, on retrouve un classique, un intemporel de la garde-robe, oui, il était au top il y a deux ans, vous le connaissez: mon test de la box littéraire Kube! Et en troisième… (roulement de tambour) … Un nouveau venu! Il s’agit ni plus ni moins de… l’article qui présente cinq AUTRES blogs littéraires à suivre! L’outsider réussira-t-il à détrôner le champion l’année prochaine?? Le suspense s’annonce insoutenable.

Au pied du podium, deux juniors prometteurs qui pourraient bien passer en première ligue l’année prochaine: le florilège des romans dont je ne vous ai pas parlé en 2018 et mon article sur l’attachement aux personnages fictifs vu à travers la recherche en psychologie (on nous souffle dans l’oreillette qu’il s’agirait du chouchou de la coach. Ceci pourrait-il expliquer cet excellent classement? Peut-être, mais après tout, cela ne nous regarde pas, mon cher Jean-Pierre!)

Morale de cette petite liste? Je vais désormais chroniquer des blogs plutôt que des livres, je flaire le marché porteur. Et aussi, vous préférez les livres dont je ne parle pas à ceux dont je parle. Merci, c’est flatteur;-)

Sans transition, je donne la parole au public pour les questions, je vois des mains levées par là-bas!

VOS QUESTIONS


Quel a été l’article que tu as eu le plus de plaisir à écrire?

J’ai un bon souvenir de l’écriture de certaines chroniques pour lesquelles les mots semblaient couler plus facilement que d’habitude. Par exemple, celles sur L’Obscure clarté de l’air, La Horde du contrevent ou Le Cercle. Ce sont tous des livres que j’ai aimés et sur lesquels j’avais beaucoup de choses à dire, ça aide. J’ai plus de mal à écrire sur des livres que j’ai moyennement appréciés ou quand j’ai l’impression de ne pas avoir grand-chose à apporter.

J’ai aussi eu énormément de plaisir à travailler à mon article sur l’attachement aux personnages fictifs (je démens néanmoins avec la plus grande vigueur les odieuses rumeurs de favoritisme dont vous avez peut-être eu vent). Les recherches étaient passionnantes à effectuer et c’était un vrai challenge de les synthétiser de manière à la fois intéressante et compréhensible.

Tu penses continuer ton blog longtemps?

J’espère, oui. Je ne me suis pas fixé d’objectifs ou de durée minimale à respecter, mais en tout cas à ce stade je ne prévois pas d’arrêter.

Tu as déjà rêvé d’être écrivaine?

Toujours. Mais enfin pour ça, c’est quand même mieux d’écrire, donc ça reste un rêve – voir question suivante. Et à part ça, je pense sincèrement être plus douée pour parler des livres des autres que pour en écrire.

As-tu déjà écrit de la fiction (publié ou non)?

J’écrivais des petites histoires (et de très mauvais poèmes) quand j’étais ado. Ensuite j’ai fait des études de lettres qui ont eu pour résultat de me bloquer complètement pendant des années (mais à part ça c’était très bien, hein). Très longtemps après, je m’y suis un peu remise, mais sans rien faire de concluant. Ça fait partie des choses que j’aimerais réessayer, pour autant que j’y arrive sans me prendre la tête ni me mettre la pression mais c’est très loin d’être gagné.

Ballons dans le ciel
Photo by Sagar Patil on Unsplash

Tu as des projets pour ton blog?

J’ai envie de diversifier un peu mon contenu en approfondissant certains sujets en rapport avec la littérature qui m’intéressent particulièrement, par exemple avec d’autres articles liés à la psychologie de la fiction. Outre que c’est enrichissant pour moi de les élaborer, ça permet de combler les trous lors des pannes de lecture ou des enchaînements de déceptions. En plus au vu du top 5, mes articles de fond ont l’air de plaire plus que mes chroniques!

J’aimerais aussi continuer à proposer des sélections thématiques comme les 5 romans jeunesse/YA qui peuvent plaire aux adultes, j’ai déjà quelques idées mais ça me prend beaucoup de temps à mettre en place puisque ça nécessite des lectures/relectures spécifiques.

Quel est ton coup de coeur de cette année pour l’instant?

L’Obscure clarté de l’air de David Vann. Un roman dont le sujet et l’écriture m’ont profondément marquée.

Chien ou chat? (très important)

100% chat! Non, c’est pas vrai, j’aime bien les chiens mais je ne suis pas super à l’aise avec eux, surtout les gros avec de grandes dents. J’ai une chatte de 12 ans, Bambou, alias Scarface (suite à une bagarre), alias Tueuse Sanguinaire (rapport au nombre de souris mortes ou vives qu’elle nous offre généreusement), alias Pot de Colle (parce qu’elle ne nous lâche pas d’un poil, à part pour massacrer des souris).

Ton parfum de glace préféré?

Je ne suis pas très très glace, trop frileuse pour ça… Mais j’ai un faible pour le combo pistache-framboise (ben oui, comme j’en mange pas souvent, j’ai bien droit à deux boules).

Ta couleur préférée?

Je tiens à préciser à quel point ces questions sont difficiles pour moi qui ai notoirement de la peine à faire des choix. En plus, j’aime beaucoup de couleurs. C’est pas comme si tu m’avais demandé quels sont mes moutons préférés, ça j’aurais pu te répondre facilement (les Nez Noir du Valais, si ça intéresse quelqu’un, regardez comme ils sont trop mignons). Quoi, ma diversion n’a pas marché?

Alors je dirais le bleu, mais vraiment toute la gamme de bleu depuis presque violet jusqu’à presque vert (voire totalement tant qu’on y est, on va pas chipoter…), en faisant un petit saut de côté pour inclure le turquoise tout en évitant le bleu ciel nunuche et avec du jaune moutarde à la place du bleu marine.

Non, je ne suis pas compliquée, juste précise.

Te sens-tu plus exigeante ou plus zen dans tes lectures?

Depuis que je tiens le blog j’imagine? Plus exigeante, parce que je réfléchis plus qu’avant à ce que je lis. Et aussi parce qu’à force de lire vos blogs ma wishlist s’allonge, ma PAL s’élève, et je n’ai plus la patience de consacrer du temps et de l’énergie à des livres qui me laissent indifférente.

Quel est ton métier? (si tu es étudiante, ça compte, c’est comme un métier)

Je travaille dans une université, je fais du conseil aux étudiants et de la communication. Quand j’ai commencé le blog j’étudiais effectivement la psychologie en parallèle de mon job, depuis j’ai terminé, il faut que je mette à jour ma page de présentation…

Tu es végétalienne, végétarienne ou carniste (tu manges de la viande)? (on est tous omnivores, donc…)

Je mange de (presque) tout, y compris de la viande. J’essaie de réduire ma consommation de viande et je suis admirative des personnes qui s’en passent totalement (et encore plus de celles qui se passent de tous les produits animaux). Mais je ne me vois pas le faire dans l’immédiat.

Et voilà, on s’arrête là pour aujourd’hui, suite l’année prochaine peut-être! J’espère avoir répondu à votre satisfaction. Un grand merci aux contributrices à cette petite FAQ, notamment Ada qui a pratiquement assuré le succès de l’opération à elle toute seule! Et comme toujours, merci à toutes et tous de m’avoir supportée pendant 1600 mots, et pendant les trois années écoulées. C’est super motivant de savoir que vous êtes là et de pouvoir discuter avec vous, en commentaire, sur les réseaux sociaux ou en live!

Merci, public. Tout ça c’est grâce à toi.

9 thoughts on “Fictionista fête ses trois ans!”

  1. MAIS LES NEZ NOIR SONT TROP MIGNONS ! <3 Tu viens de me faire découvrir, rolala <3

    Plus sérieusement, joyeux bloganniversaire ! Et de rien pour les question, héhéhé.

    Bon, je note définitivement qu'il faut que je lise David Vann. Je sais pas si tu as lu le texte qu'il a écrit dans le dernier America, c'est assez pessimiste et je ne suis pas d'accord avec tout, mais c'est celui que j'ai préféré parmi la série d'articles du thème.

    Regarder son horoscope quand on ne sait pas pourquoi on a plus de vues que d'habitude, c'est pas con x)

    Avant que le vert soit ma couleur préférée, c'était le bleu, je te comprends. Pour le parfum de glace aussi, mais le fait que tu n'en sois pas très fan des glaces… Snif…

    Moi aussi, j'aime bien les chiens mais je sais pas comment me comporter avec eux, donc je ressens le même malaise que toi alors qu'ils sont mignons comme tout. (un gros chien, je le tiens en laisse, c'est lui qui me balade…)

    En tout cas, ton article de bloganniversaire est très bien 🙂

    1. T’as vu? Les nez noir c’est les moutons ultimes:-D

      Oui j’ai lu l’article de David Vann et je trouve qu’il correspond assez bien à ce qui transparaît dans les livres de lui que j’ai lus: une vision souvent sombre du monde et une volonté de briser les tabous au risque de choquer.

      J’aurais dû mettre dans les projets pour le blog, établir une stratégie basée sur mon horoscope, aussi. C’est sûrement la clé du succès:-D

      Non mais rassure-toi j’aime les glaces, mais seulement l’été. Parce que je suis super frileuse et que si j’en mange sans avoir très chaud… ben après, j’ai froid!

      Merci pour tout! A bientôt!

  2. Mais moi aussi je veux te jeter des fleurs. Félicitations pour ton blog ! ^^
    Ça serait bien si tu écrivais une petite fiction ou fanfiction. Un jour peut-être ?

    1. Merci Tania!
      Oh oui je t’ai bien localisée en France! Il va d’ailleurs falloir que je revienne sur ton blog à la recherche de quelques bons plans pour un prochain week-end:-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *